Journée de la traduction

Sixième Journée de la Traduction - Jeudi 25 février 2021

En 2021, la 6ème Journée de la traduction littéraire a une place de choix en particulier dans le cadre de la programmation liée à l’accueil de la Suisse, pays à l’honneur pendant un an. En effet, quels pays mieux que la Suisse ou la Belgique peuvent comprendre toute l’importance de la traduction ainsi que le rôle fondamental du / de la traducteur.trice ? Les problématiques traduisantes et éditoriales liées au multilinguisme ont constituées des éléments centraux de la réflexion. C’est donc la problématique de la traduction en pays multilingues comme la Suisse, la Belgique, l’Espagne ou le Canada, qui a servi de fil rouge à cette édition.

Les rencontres ont été enregistrées et sont disponibles en replay sur la chaine YouTube de la Foire du Livre de Bruxelles.

Au programme

10h05 – Mots d’ouverture de la 6ème Journée de la Traduction de la Foire du Livre de Bruxelles
Par Christine Defoin, Chargée de missions.

10h10 – 10h55 – Plurilinguisme et traduction : Suisse, Belgique, Québec…
Etat des lieux de la traduction dans les pays plurilingues : impact sur la formation et sur le statut du traducteur, marché disponible pour les traducteurs, quid des traducteurs d’autres langues que les langues nationales, etc.
Avec Anne-Lise Remacle (Collège des traducteurs de Seneffe, Belgique), Irene Weber Henking (CTL, Suisse), Madeleine Stratford (UQO, Québec)
Animé par Cristal Huerdo Moreno (UMONS – Facultés St Louis)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles, en partenariat avec Pro Helvetia, Québec Edition et UMons

11h – 11h50 – Traduction plurilingue : quelle problématique pour les maisons d’éditions nationales?
En Suisse comme en Belgique ou au Canada, on peut se demander quel impact les langues nationales multiples ont sur le catalogue des maisons d’éditions. Augmentation des coûts ? Catalogue uniforme ? Quelle politique d’aide aux maisons d’éditions ?
Avec Laurent Moosen (Fédération Wallonie Bruxelles), Jean Richard (Edition En bas, Suisse), Sigrid Bousset (Région flamande Belgique)
Animé par Christine Pagnoulle (CIRTI – ULiège )
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles, en partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pro Helvetia et le CIRTI -ULiège

12h – 12h50 – Ecrivain plurilingue : s’auto traduire ou pas?
Dans des pays multilingues, pas mal d’auteurs/autrices sont de parfaits bilingues. Se pose alors la double question du choix de la langue dans laquelle écrire et du choix ou du refus de l’auto-traduction.
Avec Teresa Solana (Espagne), Pierre Lepori (Suisse), David Giannonni (Belgique), Tullio Forgiarini (Luxembourg)
Animé par Anne Casterman (TraduQtiv)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles, en partenariat avec Pro Helvetia, EUNIC, l’Ambassade du Luxembourg à Bruxelles, Reading Luxembourg et TraduQtiv

13h – Pause

14h – 14h50 Par temps de bise on se fait une grosse baise…
Entre le français de Suisse et celui de Belgique, il y a de nombreuses similitudes mais aussi de surprenants écarts… Casse-tête du traducteur ou réveil de la créativité ?
Avec Michel Francard (UCL), Yla von Dach (Suisse), Mathieu Avanzi (Sorbonne)
Animé par Laurence Rosier (ULB)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles, en partenariat avec Pro Helvetia , UCL et ULB

15h00 – 15h50 – Traduire l’art et les catalogues
La Suisse est connue pour ses collections de livres d’art et la Belgique pour ses catalogues muséaux. Ces supports demandent-ils une pratique spécifique ? Comment traduire les cartels d’exposition, par exemple.
Avec   Muriel Weiss , Catherine Warnant , Françoise Senger (Suisse, sous réserve)
Animé par Christine Defoin (FLB)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles, en partenariat avec Pro Helvetia

16h – 16h50 – Retraductions… dans l’air du temps ?
Comment expliquer que de grands classiques comme Autant en emporte le vent ou La Servante écarlate soient retraduits aujourd’hui ? Fallait-il adapter le texte français aux « normes » sociétales actuelles ou d’autres problématiques justifient-elles ce travail d’ampleur ? Quels enjeux président à la décision d’une retraduction ?
Avec Michèle Albaret-Maatsch (La servante écarlate, Robert Laffont) et Josette Chicheportiche (Autant en emporte le vent, Gallmeister)
Animé par Pascal Claude (RTBF)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

16h50 Mots de clôture de la 6ème Journée de la Traduction de la Foire du Livre de Bruxelles
Par Marie Noble, Commissaire générale.

Programme

Téléchargez le programme de la journée au format PDF. 

Rediffusion / Replay

Pour celles et ceux qui veulent revoir la 6ème journée de la production.

 

Partenaires

Le programme de la Journée de la traduction littéraire a été réalisé en partenariat avec l’ULB, l’UCL, le CIRTI-ULiège, l’UMONS, l’Ecole d’Interprètes Internationaux, l’Université Saint-Louis TraduQtiv, EUNIC Brussels, Pro-Helvetia et Québec Edition,