Journée de la traduction

Sixième Journée de la Traduction - Jeudi 25 février 2021

En 2021, la 6ème Journée de la traduction littéraire aura une place de choix en particulier dans le cadre de la programmation liée à l’accueil de la Suisse, pays à l’honneur pendant un an. En effet, quels pays mieux que la Suisse ou la Belgique peuvent comprendre toute l’importance de la traduction ainsi que le rôle fondamental du / de la traducteur.trice ? Les problématiques traduisantes et éditoriales liées au multilinguisme constitueront des éléments centraux de la réflexion. C’est donc la problématique de la traduction en pays multilingues comme la Suisse, la Belgique, l’Espagne ou le Canada, qui servira de fil rouge à cette édition.

Les rencontres se dérouleront sur la plateforme zoom dont le lien sera communiqué début février aux inscrits.

Les rencontres seront également enregistrées et disponibles en replay sur la chaine YouTube de la Foire du Livre de Bruxelles.

10h- 10h50 – Plurilinguisme et traduction : Suisse, Belgique, Espagne…

Etat des lieux de la traduction dans les pays plurilingues.

11h- 11h50Traduction plurilingue :  quelle problématique pour les maisons d’éditions nationales ?

Quel impact les langues nationales multiples ont-elles sur le catalogue des maisons d’éditions ?

12h- 12h50- Ecrivain plurilingue : s’auto traduire ou pas?

Pour les auteurs/autrices parfaits bilingues se pose la question du choix de la langue d’écriture et de l’auto-traduction.

14h-14h50 Par temps de bise on se fait une grosse baise…

Régionalismes, casse-tête du traducteur ou réveil de la créativité ?

15 h00- 15h50Traduire l’art et les catalogues

Ces supports demandent-ils une pratique spécifique ? Qu’en est-il des cartels d’exposition ? 

16h – 16h50 – Retraductions… dans l’air du temps ?

Faut-il adapter le texte français aux « normes » sociétales actuelles ?

Inscriptions

Pour participer, vous devez impérativement vous inscrire. 

Partenaires

Le programme de la Journée de la traduction littéraire est réalisé en partenariat avec l’ULB, l’UCL, le CIRTI-ULiège, l’UMONS, TraduQtiv, EUNIC Brussels et Pro-Helvetia,