Journée de la traduction

Jeudi 4 avril 2024

Le monde éditorial considère-t-il le traducteur comme auteur ? Et la traductrice comme autrice ? Quelles mutations se produisent quand la traductrice ou le traducteur se muent en autrice ou en auteur ? La 8ème journée de la traduction de la Foire du livre de Bruxelles a choisi de se pencher, pour tenter de les comprendre, sur ces étonnants Janus littéraires.

Sur la Place de l’Europe

11h – 11h50Traduire sans a priori d’étranges biographies
Avec Anne Cohen Beucher, Fanchon Deligne, Laurent Bayer  

Un dessinateur qui pratique son art « pour être au monde », un médecin qui devient  dramaturge, un peintre qui nous plonge dans les allégories… Voilà de bien étranges biographies à traduire et sous toutes sortes de formes, pour la jeunesse, en BD…

Animé par Anne Casterman (Asbl TraduQtiv)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

 

11h50 – 12h40 – Traduire sans a priori  les mangas 
Avec Manon Debienne et  Aline Kukor

Le manga ? La manga ? Ce premier problème étant posé, on imagine combien doit être subtile la traduction d’une bande dessinée japonaise (et d’ailleurs aussi parfois une bande dessinée non japonaise mais respectant les codes des productions populaires japonaises) pour que celle-ci colle aux canons de l’édition francophone !

Animé par Soizic Schoonbroodt  (UMONS)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

 

12h40- 13h30 – Traduire sans a priori  les textes politiques
Avec Guillaume Deneufbourg et Caroline Sordia 

Y a-t-il traduction plus délicate que celles de textes qui engagent le déroulement du monde ? 

Animé par Eddy Caekelberghs (RTBF)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

 

13h30 – 14h20 – Traduire sans a priori les jeux de mots, gros mots et autres insultes
Caramba, what’s the fuck, dupie !…  Oh, excusez-moi…
Avec Olivier Mannoni, Christine Defoin 

Animé par Laurence Rosier (ULB) – Lecture Pedro Romero
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

 

14h20 – 15h10 Traduire sans a priori  les textes érotiques
Avec Paola Appelius et Corinne Pierreville

Quelle que soit l’époque à laquelle ils ont été écrits, traduire les textes érotiques demande beaucoup de connaissances ? technicité ? maîtrise des mots ? maîtrise des concepts ?

Animé par Pascal Claude (sous réserve)
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

 

15h 10 – 16h Et si on se racontait des histoires d’amour ?

Chapitre 1 La traduction littéraire : EUROPE CREATIVE en conversation  avec les projets et ceux qui les portent .

Avec  Louise de Brisson, Traductrice littéraire (Editions Bleu & Jaune), un·e  representant·e du projet CELA.eu, un·e  representant·e du projet Archipelagos.eu.
Animé par Letizia Trunfio (Creative Europe)

 

16h – 16h50 Traduire sans a priori les chansons
Avec Christine Pagnoncelli, Alain van Brussels, Marie Karas-Delcourt  et Jean Charles Meunier

Quelle que soit la langue dans laquelle on traduit les chansons, il faut que le rythme nous emporte !

Animé par Marcel Leroy
Organisé par la Foire du livre de Bruxelles

Le programme de la 9ème Journée de la traduction sur la Place de l’Europe a été construit en collaboration avec l’asbl TraduQtiv.

Sur la scène Kiosque

15 h Bilinguisme et apprentissage précoce des langues.
Avec Annick Comblain et Amélie Meulder

Entre idées reçues et fausses croyances, comment bien ancrer le bilinguisme ? 

Animé par Catherine Haxhe
Label édition : Université de Liège

 

Sur la scène Cabinet des curiosités

15 h Traduction exceptionnelle : les constructions linguistiques
Avec Rosanna Orihuela

Rencontre avec Rosanna  Orihuela, récente lauréate du prix B. Hoepffner 2023 pour sa traduction du roman de J.M Arguedas  » Le Renard d’en haut et le Renard d’en bas ». Ce prix honore une traduction relevant d’une grande difficulté où les langues se mélangent.

Animé par Adrien Brault
Label édition : Grevis

 

16h Traduction exceptionnelle : la littérature moldave 
Avec Doina Ioanid, Jan H. Mysjkin et Iulian Ciocan

Sans le programme d’aide à la traduction de l’Institut culturel roumain il serait presque impossible de découvrir la littérature moldave. Mais comment la littérature de la République de Moldavie peut-elle contribuer à la promotion des valeurs de l’UE? 

Animé par (à définir)
Label édition : Institutul Cultural Român (L’Institut culturel roumain)

 

17h Traduction exceptionnelle : poésie féminine en langue persane 
Avec Niloufar Sadighi

Découvrez une sélection de poétesses de langue persane dont plusieurs n’avaient jamais été traduites en français dans une anthologie réalisée par Niloufar Sadighi et Franck Merger . 

Animé par David Giannoni
Label édition : maelstrÖm reEvolution.

Les lieux

Place de L’Europe, Scène Kiosque et Scène Cabinet des curiosités

Partenaires

Le programme de la neuvièrme Journée de la traduction littéraire a été réalisé en partenariat avec l’ULB, le CIRTI-ULiège, l’UMONS, l’Ecole d’Interprètes Internationaux, , l’ASBL TraduQtiv, La Commission Européenne