Retour aux dédicaces

Deborah Hernould

Mariée, mère de deux enfants de 8 et 6 ans, cette Tournaisienne d’origine, aujourd’hui installée à Attre, a toujours eu le goût… du sport et de l’écriture. Le sport, elle a beaucoup pratiqué, et même à un très bon niveau : elle a été championne du Hainaut et de Wallonie en demi-fond et en cross avant de passer au tennis voici quelques années.
L’écriture, ce devait donc être une passion rentrée qui attendait son heure. En humanités (français/langues modernes à Saint-André), Deborah Hernould adorait aussi l’histoire. Elle a enchaîné avec un baccalauréat en journalisme. Puis un jour : « Je me souviens d’un flash. On était au cimetière d’Omaha Beach et j’ai compris que j’allais écrire. C’était en avril 2013. Je ne m’y suis pas mise tout de suite mais ça a mûri. J’ai vraiment commencé deux ans plus tard. Dans la veine « historique » d’abord. »
C’est comme ça qu’est né le roman « Les Larmes d’Auschwitz », paru aux Editions Poussière de Lune.

  • Exhibitor : Poussière de Lune
  • Spécialités : Littérature et romans