Retour aux dédicaces

Fred Jannin

Parrainé par Franquin et Yvan Delporte, il s’est tout d’abord fait connaître en tant que dessinateur dans Le Journal de Spirou et Le Trombone illustré, les séries Germain et nous…, Les Démêlés d’Arnest Ringard et d’Augraphie ou encore Didi.

En 1985, avec Serge Honorez il conçoit Nougat le Rat pour le magazine scientifique jeunesse L’Argonaute2. Le nom du personnage est l’anagramme de l’Argonaute.

Il publie également deux tomes de Jimmy Laventure avec Jean-Claude de la Royère, Les dents de la bouche (Dargaud, 1986) et Signé Maroilles (MC Productions, 1988). La série s’arrête prématurément suite à des problèmes d’éditeur.

Il monte plus tard plusieurs projets musicaux dont The Bowling Balls et Zinno, groupe dans lequel il partageait la vedette avec son ami Jean-Pierre Hautier.

De 1989 à 1993, il fait partie des Snuls, groupe d’humoristes.

Plus tard, sous le nom de Jannin et Liberski avec l’ex-Snul Stéphane Liberski, il continue depuis de produire des séries télévisées dont J’aime autant de t’ouvrir les yeux, Froud et Stouf et Twin fliks, ainsi que des disques et spots publicitaires (notamment pour Devos Lemmens).

Musicien, il a composé le dernier générique du Jeu des dictionnaires, avant la disparition de l’émission en 2011. Il apparaît également en tant que participant à diverses émissions de divertissement radiodiffusés et télévisuelles pour la RTBF ; ses dernières publications parurent dans Fluide glacial.

Le 18 décembre 2015, dans une interview accordée à Myriam Leroy dans Coupé au montage sur la RTBF, Jannin évoque sa rencontre, à l’école primaire, avec le fils de Peyo (Thierry Culliford, avec qui il a collaboré pour Germain et nous…). Il évoque également Zinno et le tube What’s Your Name et plus particulièrement son absence d’enthousiasme, malgré le succès, devant les heures d’attente « pour effectuer un playback de trois minutes en Allemagne ou en France ».

  • Exhibitor : Espace Livres & Création
  • Spécialités : BD , Humour , Musique